Résultats
Villes les plus proches
    J’aime
    Consulter version accessible sur youtube.
    WishList
    Partagez
    Contenu

    L’autre côté de la Pomme

    L’autre face de la Pomme

    Il est vrai que vous devez voir les sites célèbres de New York lorsque vous visitez la ville. Mais au-delà des attractions connues, et souvent surpeuplées, il existe d’autres options qui vous permettent de découvrir la vie extraordinaire dans cette ville. Et de confirmer les raisons pour lesquelles elle est si spéciale.

    En plein air

    En matière d’espaces verts, Central Park se place en haut de l’échelle. Mais nous vous conseillons de sortir de Manhattan et d’aller à la rencontre des surprises que vous réservent les autres quartiers. Mais vous pouvez commencer par un site historique. Au-delà du pont de Brooklyn se trouvent le quartier du même nom et l’un des sites d’intérêt national : le cimetière Green-Wood, fondé en 1838.

    Une suggestion lugubre ? Pas du tout ! Ses 479 hectares de collines, vallées et chemins sont une oasis de paix et de calme au milieu du chaos. Et vous aurez, bien sûr, le plaisir de tomber sur un nom célèbre parmi les mausolées et statues de plus de 500 000 « résidents ». Les célébrités de Green-Wood lui donnent une popularité comparable à celle du cimetière du Père-Lachaise de Paris.

    L’entrée est gratuite et des visites guidées sont proposées pour découvrir les tombes de Leonard Bernstein, Jean-Michel Basquiat ou Henry Steinway. Et de bien d’autres personnages légendaires de la politique, des sports ou de la guerre civile américaine. Les histoires de scandales, de rivalités et les secrets font partie de cette visite inhabituelle.

    De retour à Manhattan, nous nous dirigeons vers le nord de l’île et pénétrons dans le Fort Tryon Park. Le don de John D. Rockefeller à la ville de New York est encore à ce jour de l’une de ses plus précieuses merveilles naturelles. Outre ses ormes centenaires, le parc compte quatre jardins et son architecture classique est bien conservée.

    C’est également l’un des points les plus élevés de la ville. Ainsi, votre visite du lieu comprendra bien sûr une vue privilégiée sur la rivière Hudson et l’autre berge. Mais ce n’est pas tout...

    À la recherche de l’art

    À Fort Tryon Park, vous serez surpris de découvrir un site qui contraste immédiatement avec la modernité de New York. Le Cloisters est une succursale du Metropolitan Museum of Art (MET) sur l’époque et l’art médiévaux. Le bâtiment comprend plusieurs éléments dont l’influence provient des cloîtres médiévaux européens, et la collection comprend plus de deux mille œuvres d’art du 12e au 14e siècle.

    De retour à Brooklyn, nous revenons brusquement à la période actuelle. Nous nous trouvons à présent dans un quartier typiquement new yorkais. Dans les rues aux bâtiments industriels de Williamsburg, les jeunes se rassemblent dans des magasins et restaurants caractéristiques de la culture indépendante.

    Et outre les galeries d’art, on y trouve le salon de l’alimentation Smogasburg, le marché aux puces et le mini-quartier de DUMBO (« en bas, sous le pont de Manhattan »), ce qui en fait l’un des quartiers les plus attractifs de New York. Dans l’atmosphère plurielle de Brooklyn Night Bazaar, il y a de tout le vendredi et le samedi : galeries d’art, artisanat, décor, superbes stands de nourriture et musique live. BNB change parfois de lieu, alors soyez vigilant !

    Du point de vue multiculturel, Chinatown apparaît naturellement comme la première option à Manhattan. Mais Flushing, dans le quartier de Queens, mérite toute notre attention. Il se trouve au nord de Brooklyn, dans un grand espace urbain où prédominent les communautés d’immigrants de toutes origines, en particulier les asiatiques. Rien ne vaut une visite à Flushing pour une immersion gastronomique authentique. L’expérience va des stands de rue aux restaurants réputés.

    L’expérience va des stands de rue aux restaurants réputés. Et le quartier regorge littéralement de centaines de magasins de toutes sortes. Vous y trouverez de tout, des médicaments à base de plantes aux vêtements et aux jouets coréens.

    A proximité, se trouve la mythique Hell’s Kitchen, qui tire un certain avantage de son ancienne  gloire rebelle pour réaffirmer ses charmes d’aujourd’hui. Vous y trouverez de nombreux théâtres et espaces alternatifs, plus intimes, ainsi que de nouveaux spectacles et auteurs.


    Ou vous pouvez aller à Brooklyn, encore une fois. Tout comme Hell’s Kitchen, les rues de la classe ouvrière du quartier de Bushwick ont une réputation sulfureuse. Mais, ces dernières années, les artistes et les jeunes se sont tournés vers ce quartier à la recherche d’un loyer abordable et d’opportunités. Clubs, galeries et nouvelles scènes de spectacle vivant sont apparus comme des champignons.

    Une chose est sûre. Un séjour à New York est obligatoire. Si vous disposez de temps pour la visiter, assurez-vous de garder deux jours pour découvrir cette grande ville d’un autre point de vue.

    Trouvez l’inspiration grâce à nos suggestions

    Découvrez nos destinations

    New York
    États-Unis New York
    Achats Culture Idylle