Résultats
Villes les plus proches
    J’aime
    Consulter version accessible sur youtube.
    WishList
    Partagez
    Contenu

    La ville aux cent clochers

    La ville aux cent clochers

    Certains parlent de Prague comme de la « ville aux cent clochers », mais le chiffre réel va bien au-delà. Les miradors, églises et cathédrales, bâtiments militaires (et même les tours de télévision) témoignent de la longue histoire de la ville. Promenons-nous à travers les quartiers et profitons de chaque coin de rue.
    Cette zone comprend plusieurs quartiers de grande importance historique (la quasi-totalité de la ville elle-même), ce qui représente un patrimoine architectural d’une immense valeur.

    L’épicentre en est la Vieille ville (Staré Město). Ces rues au style médiéval se concentrent entre la place Venceslas et le fleuve Vltava. Et c’est probablement là où vous trouverez le plus grand nombre de lieux emblématiques, en dehors du château.

    Commencez bien sûr par la Place de la vieille ville (Staroměstské náměstí), qui revendique fièrement ses 900 cent ans d’histoire. Outre la statue de Jan Hus, grand nom de la  Réforme protestante tchèque, on y trouve deux autres grands symboles.

    D’un côté de la place, se trouve le bâtiment de l’ancien hôtel de ville avec sa tour de 66 mètres qui date du 14ème siècle et offre l’une des meilleures vues panoramiques de la ville. Plus près du sol, l’horloge astronomique (Orloj) fixée au mur de la tour attire des groupes de touristes quotidiennement, en particulier lorsque les cloches sonnent et que les petites statues commencent à « danser ». L’intérieur de l’église, toutefois, est clairement inspiré du style baroque et est doté du plus grand orgue à tuyaux de Prague. Il n’est pas étonnant qu’il s’agisse d’un lieu privilégié pour les concerts de musique classique (tout comme d’autres Églises de Prague).

    Pour quitter la place, vous devrez emprunter l’une des rues étroites de la vieille ville. Vous remarquerez facilement l’horloge de la tour de la Vieille Synagogue de Josefov, discrète mais remarquable. La Vieille Synagogue n’est pas ouverte au public, mais le quartier juif de Prague présente beaucoup d’autres sites d’intérêt : le musée juif, la Synagogue Vieille-Nouvelle et les 40 000 tombes de l’ancien cimetière.

    À Josefov, vous découvrirez également la statue de la plus grande célébrité de Prague, Franz Kafka. Elle se trouve à seulement quelques pas de la maison où est né l’écrivain juif. Mais ce n’est pas tout : de l’autre côté de la Vlatva, vous pourrez visiter le musée Franz Kafka !

    Vous pensez que nous en avons terminé avec Staré Město ? Pas tout à fait. En marchant vers le fleuve, les murs blancs et le dôme vert de la Tour astronomique (68 mètres) révèlent d’autres vestiges.

    Nous sommes maintenant sur le point d’atteindre le célèbre Pont Charles (Karlův most), le plus vieux de tous les ponts de Prague, qui porte le nom de l’empereur-roi qui a apporté la prospérité et la culture au territoire tchèque. Mais avant d’observer les 30 statues qui le décorent, vous ne pouvez ignorer la tour Poudrière (Prašná brána). Siège historique du rituel du couronnement des rois, elle marque également la limite de la vieille ville. Les différences deviennent de plus en plus évidentes. Les façades plus soignées, les cafés, les restaurants et hôtels de luxe, les jardins et le château autour donnent au quartier un air plus impérial.

    Un dôme géant de 20 mètres de diamètre se distingue à l’horizon, même depuis la Vieille ville. Il fait partie de l’église de Saint-Nicolas, un joyau baroque rêvé par les jésuites et construit par trois générations d’architectes. L’intérieur est absolument grandiose, de même que l’orgue, dont Mozart a joué une fois. Tout comme Týn, Saint Nicolas sert aussi de scène pour les concerts de musique classique qui ont lieu pratiquement tous les jours.

    Après avoir gravi les 215 marches qui mènent au clocher de l’église et profité d’un autre point de vue sur la ville, prenons le chemin du château, situé sur la colline de Hradčany. Cela signifie que nous nous dirigeons maintenant vers le plus grand monument de Prague et siège de la présidence tchèque. Assurez-vous de prévoir suffisamment de temps devant vous car il ne s’agit pas d’un simple château.

    Créé au 9ème siècle par un prince au nom imprononçable (Bořivoj Přemyslovci), il s’agit aujourd’hui d’un énorme complexe de palais, bâtiments militaires, églises et bien plus encore. Vitus dominent tout le paysage de la ville. Le château est tellement omniprésent que beaucoup pensent qu’il a inspiré un roman de Kafka intitulé… « Le Château ». Et il s’agit du plus grand château au monde, selon le Livre Guinness des Records.
    St. Vitus, chef-d’œuvre gothique et symbole spirituel majeur de la nation tchèque, n’est qu’au début du voyage. Du Palais Royal et sa salle Vladislav aux jardins luxuriants, en passant par la tour Poudrière (encore une !) et la basilique Saint-Georges, nous vous recommandons de passer une journée entière à explorer tous les coins du château. Découvrez aussi la plus vieille vigne de République tchèque, le musée du jouet et les pittoresques petites maisons de la Ruelle d’Or, où certains grands noms ont vécu un moment… à commencer par Kafka, bien sûr.

    Outre ses nombreuses attractions, le château est sans conteste l’endroit où vous aurez la plus belle vue sur Prague. Mais notre voyage ne s’arrête pas là. Mais l’ascension vaut la peine : vous découvrirez une superbe vue sur Prague, mais aussi sur une grande partie de la Bohême.

    Il est temps de rentrer ! Cette fois, prenez le pont de la Légion et dirigez-vous vers la Nouvelle Ville (Nové Město)... Qui n'est pas du tout « nouvelle » : elle a été fondée en 1348 par le roi Charles IV. Tout a commencé avec le Nouvel Hôtel de ville, célèbre pour sa tour gothique de 70 mètres et son rôle dans un ensemble d’épisodes historiques inhabituels : les défenestrations de Prague. La deuxième défenestration, dont les motivations étaient également religieuses, eut lieu en 1618 au Palais Royal du château.

    Nous nous trouvons maintenant sur la place Wenceslas, véritable centre commercial, culturel et administratif de Prague. Deux trésors se dressent à l’extrémité sud de la place. La statue de Wenceslas sur son cheval, la plus importante de la ville. Et en arrière-plan, le grand dôme de style néo-renaissance du Musée National, qui a rouvert en juin 2015 après une période de reconstruction.

    Mais ce n’est pas tout. Continuez à parcourir ces charmantes rues et découvrez une nouvelle histoire à chaque coin de rue. Vous finirez probablement par tomber nez à nez avec les 216 mètres de la tour Žižkov, le plus grand bâtiment de Prague transformé en centre d’art, de restauration et de loisirs.

    Trouvez l’inspiration grâce à nos suggestions

    Découvrez nos destinations

    Prague
    République tchèque Prague
    Culture Idylle Achats