Résultats
Villes les plus proches
    J’aime
    Consulter version accessible sur youtube.
    WishList
    Partagez
    Contenu

    Norvège. Un pays comme ça existe vraiment ?

    Norvège. Ce pays est-il réel ?

    Visiter la Norvège, c’est faire tomber le voile de cette apparente discrétion que cultivent la plupart des pays scandinaves. La beauté naturelle y règne en maîtresse.
    Arrivée : Oslo

    Si l’on compare Oslo aux autres destinations scandinaves, les avis préfèrent généralement le charme de Copenhague, le cosmopolitisme de Stockholm et l’exotisme indéfinissable d’Helsinki. Et puis il y a Oslo, la capitale d’un pays dont l’extrême richesse est assurée par le pétrole, et la deuxième ville la plus chère au monde en 2014.

    Bien qu’Oslo ait la réputation d’être un peu grise, elle a connu de profonds changements ces dernières années. Si elle fait partie de ces villes dont la population et l’économie connaissent une croissance rapide, son architecture et son design témoignent de ces changements. Les rénovations du projet Fjord City portant sur plusieurs kilomètres de la façade maritime d’Oslo doivent s’achever en 2020, renforçant ainsi le lien historique qui existe entre la ville et les activités maritimes.

    Le spectaculaire Opéra d’Oslo (à l’extérieur et à l’intérieur) inauguré en 2008 est le meilleur exemple de la renaissance d’Oslo et l’un de ses plus beaux monuments. En plus d’offrir une large palette d’événements culturels, il a transformé la silhouette de la ville et est devenu l’un endroits de choix pour profiter des journées ensoleillées.

    Pourquoi aller à Oslo ?

    Pour plusieurs raisons ! Auparavant appelée Christiania, elle est devenue la capitale de la Norvège en 1834 après que le Danemark a accordé l’indépendance au pays. Aujourd’hui, elle compte 600 000 habitants. Bien que le projet Fjord City soit ambitieux, Oslo est néanmoins un endroit qui présente sa propre identité. Après tout, c’est là que certains des plus grands artistes européens ont laissé leur trace.

    À commencer par Edvard Munch (1863-1944). Il s’agit certainement de l’un des artistes les plus influents du 20e siècle, dont la présence reste palpable dans la ville, comme Fernando Pessoa à Lisbonne et Kafka à Prague. Des lieux comme le musée Munch et le musée national rendent hommage à la peinture de Munch, fortement inspirée par des thèmes psychologiques, et des quartiers comme Grünerløkka, où il a vécu l’essentiel de sa jeunesse, comptent parmi les lieux les plus en vue pour les artistes émergents et les projets innovants.

    D’autre part, le plus grand dramaturge depuis Shakespeare a son propre musée, installé dans la maison où il a passé les dernières années de sa vie. Henrik Ibsen (1828-1906) est devenu une figure emblématique d’Oslo, dont il arpentait les rues au début des années 1900 coiffé de son très reconnaissable chapeau haut de forme.


    Avec ses paysages exceptionnels, le parc Vigeland, l’un des sites les plus visités de Norvège, reçoit plus d’un million de visiteurs chaque année. Situé dans le quartier Frogner, dans la partie ouest de la ville, cet immense espace vert présente l’ensemble des œuvres du sculpteur Gustav Vigeland (1869-1943) : 212 sculptures en bronze, granit et fer, qui symbolisent la lutte inhérente à la condition humaine. Ceux qui s’y arrêtent n’ont pas fini d’être surpris, en particulier par le monolithe haut de 14 mètres.
    Oslo est idéale pour les balades à pied. Une promenade en centre-ville vous ramènera toujours à l’hôtel de ville, à Rådhusplassen. Bien qu’il soit grand et imposant vu de l’extérieur, il renferme de véritables trésors à l’intérieur  outre ses fresques murales représentant des moments et légendes de la vie norvégienne, c’est là que le prix Nobel de la paix est décerné depuis 1990. Nous vous recommandons de réserver à l’avance votre visite guidée.

     

    À proximité, vous pouvez admirer la forteresse Akershus vieille de 700 ans, théâtre d’événements cruciaux pour la nation et panthéon de la monarchie norvégienne. Après ce voyage à travers les siècles, dirigez vous vers le quartier historique de Kvadraturen en quête d’un peu d’animation. C’est dans l’avenue Karl Johans, l’artère principale de la ville, qu’il y a le plus de vie dans les magasins, les bars, les restaurants et les galeries.


    Avant de partir pour les fjords, vous ne pouvez échapper au musée des Bateaux vikings. Les navires Oseberg, Tune et Gokstad, construits en bois au 9e siècle et cachés dans les tombes vikings pendant mille ans, sont d’authentiques reliques qui attestent de l’apport de la Norvège à l’héritage scandinave.

    Dans les bois en 15 minutes

    Ce n’est pas un mensonge. Vous pouvez passer du centre-ville d’Oslo à la densité des forêts très rapidement, et entre 242 et 450 kilomètres carrés de la ville sont des espaces verts. La capitale norvégienne se situe en réalité dans l’Oslofjorden (« le fjord d’Oslo »), qui s’étend sur plus de 100 kilomètres.

    C’est tout à fait naturel, puisque le fjord est le plus grand symbole naturel de la Norvège. Mais qu’est-ce qu’un fjord ? C’est une vallée très escarpée datant de l’ère glaciaire, située à une latitude proche des pôles et dont les fonds sous-marins sont très profonds.

    Bergen est un bon point de départ pour le pays des fjords. Cette ville située à 450 kilomètres à l’ouest de d’Oslo est la deuxième plus grande ville du pays et une destination incontournable si la durée de votre séjour est limitée. Charmante et pleine de traditions, Bergen est intrinsèquement liée à la culture du pays. C’est notamment la ville natale du Compositeur Edvard Grieg (1843-1907), l’un des plus grands artistes de Norvège.

    À partir de là, vous ne pouvez que grimper. Bien qu’Oslo et Bergen se situent à des latitudes relativement hautes par rapport au reste de l’Europe, elles se trouvent au sud de la Norvège. Depuis Bergen, vous pouvez prendre un bateau en direction du pittoresque Hardangerfjord ou des nombreux sites de Sognefjord, le plus grand et le plus profond des fjords. À Luster, la partie intérieure du Sognefjord, cherchez l’église Urnes stave (stavkirke). En tant que site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979, c’est le plus ancien représentant des églises en bois médiévales scandinaves qui comptent parmi les plus grands héritages culturels de la Norvège.

    Un peu plus au nord, vous pouvez comparer la majesté du Sognefjord à l’incomparable beauté du Geirangerfjord. Si le premier est le plus grand, le deuxième (également classé au patrimoine mondial de l’UNESCO) regorge de merveilles avec ses chutes d’eaux impressionnantes et ses villas charmantes logées entre les montagnes. C’est là que vous trouverez la très célèbre route de Trollstigen, étroite et sinueuse, appelée « La route dorée » et qui s’étend sur plus de 100 kilomètres de vallées. Avec la nature uniquement en arrière-plan.
    Nous continuons à monter vers Tromsø, à la recherche des aurores boréales. Mais chaque lieu est une découverte surprenante. La ville d’Ålesund est idéale pour se reposer avant de repartir vers les fjords du Nord, comme dans un récit de conte de fées : l’abondante architecture de style Art nouveau est typiquement scandinave et est devenue la marque de fabrique d’Ålesund après le grand incendie de 1904.


    À Molde, nous sommes tentés par l’idée de prendre la Route Atlantique qui mène à Kristiansund et qui semble côtoyer les vagues. Et à Trondheim, la troisième ville du pays, il est impossible d’ignorer la cathédrale gothique de Nidaros, la plus grande église médiévale de Scandinavie et un sanctuaire national.
     

    Bienvenue au nord

    C’est le pays des fjords, mais aussi des lacs et des îles. La nature règne en maîtresse et l’archipel de Lofoten promet de battre des records. Bien que nous soyons déjà dans le cercle arctique, les températures à Lofoten sont plus douces que dans d’autres régions à la même latitude grâce à l’influence du Gulf Stream. Les petits villages de pêcheurs dans les îles sont entourés par une beauté presque immatérielle Toutes sortes d’activités sont recommandées : ski, safaris, plongée avec masque et tuba, rafting, cyclisme… Ou tout simplement une promenade. Si vous vous y rendez entre mai et août, vous aurez plusieurs occasions privilégiées d’apprécier le soleil de minuit.

    Si en été le soleil ne se couche jamais, la lumière en hiver est un spectacle à part entière. Les aurores boréales, un phénomène connu sous le nom scientifique d’aurora borealis, sont produites par l’effet des particules électriques du rayonnement solaire au contact de l’atmosphère.

    Nous voilà arrivés à Tromsø, la « capitale de l’Arctique » et la ville universitaire la plus au Nord de l’Europe. Située sur une île et cernée par les montagnes, elle est célèbre pour ses maisons de bois dans le centre historique et sa cathédrale très originale construite en 1965. Tromsø est l’un des meilleurs endroits sur Terre pour les observer. Que ce soit dans les rues de la ville ou depuis le planétarium. Ce n’est pas le cas : l’archipel Svalbard se trouve à 1 000 km au-dessus de vous !

     

    Départ : Le site propose un musée et un restaurant, vous assurant de passer un bon moment.

    Il peut sembler étonnant que les Norvégiens soient réservés et humbles avec toutes ces merveilles qui les entourent. La loi de Jante n’y est peut-être pas étrangère : il s’agit d’un code de conduite développé dans une œuvre d’Aksel Sandemose et qui recommande de rester modeste en public.

    Le doute subsiste : les Norvégiens peuvent-ils appliquer la même loi si l’on compare les trésors de la Norvège à ceux du reste du monde ? Le reste du monde serait le grand perdant de cette compétition.

    Trouvez l’inspiration grâce à nos suggestions

    Découvrez nos destinations

    Oslo
    Norvège Oslo
    Famille Neige Idylle