Contenu

5 attractions à Belém do Pará

5 attractions à Belém do Pará

Capitale de l’État brésilien de Pará, Belém est une ville qui surprend les visiteurs. Du marché Ver-o-Peso à la basilique de Nossa Senhora de Nazaré en passant par l’île de Marajó toute proche, les raisons de découvrir Belém sont nombreuses. Voici 5 attractions incontournables de la ville.
1

Forte do Presépio (Fort de Presépio)

Les colonisateurs portugais auraient donné le nom de « Feliz Lusitânia » (Heureuse Lusitanie) au noyau initial du village de Belém do Pará – une zone qui abrite l’ensemble architectural autour de la place D. Frei Caetano, et notamment le Forte de Presépio (également connu sous le nom de Forte do Castelo). Il est à ce titre l’un des symboles de la fondation de la ville.

Après avoir franchi la porte du fort, vous arrivez dans une cour intérieure où se trouvent des canons considérés comme d’époque. Du haut de la muraille, votre regard se posera sur la rivière Guamá, sur la zone où se tient la foire matinale Feira do Açaí et, bien évidemment, sur l’omniprésent marché Ver-o-Peso.

Cependant, la plus grosse surprise se trouve bien gardée à l’intérieur de l’une des salles. Il s’agit du magnifique musée du Forte do Castelo de São Jorge, qui présente une exposition permanente sur la colonisation de l’Amazonie brésilienne, avec des pièces en céramique des Indiens Tapajós et de l’île de Marajó antérieures à l’arrivée des Portugais. Excellent !
 
1

Marché Ver-o-Peso

Lieu assurément le plus emblématique de la ville de Belém, le marché Ver-o-Peso est situé près du Forte do Presépio, et sa visite doit être une priorité. Demandez à n’importe quel habitant de la ville ce qu’il faut faire à Belém et il vous recommandera une visite au marché. Et cette suggestion est amplement justifiée : le marché est un lieu où se concentre l’âme de la région amazonienne,
avec une section fruits et légumes, un espace dédié au poisson et aux crevettes séchées, un autre espace réservé à l’artisanat indigène provenant de l’intérieur de l’État ou de l’île de Marajó et une zone repas et jus de fruits (d’açai, par exemple). Mais il y a surtout l’espace consacré aux remèdes et « potions magiques » naturels.

Au marché Ver-o-Peso, vous trouvez une huile, une herbe, une écorce pour tout – et les vendeuses ne se font pas prier pour vous expliquer les bienfaits de chaque huile avec un air amusé et un sourire malicieux. Ne vous étonnez donc pas si on vous suggère d’essayer une huile pour chasser le mauvais œil ou même l’« óleo da bota », une huile vantée par les vendeuses pour sa capacité à augmenter les performances sexuelles.

Aussi touristique qu’il puisse paraître, le marché Ver-o-Peso est vraiment une visite « obligatoire ».
 
1

Theatro da Paz (Théâtre de la paix)

Les visites du Theatro da Paz sont guidées et commencent dans le hall d'entrée, décoré de matériaux importés d'Europe : « fonte anglaise sur les arcs des portes, grand escalier en marbre italien, lustre français, bustes en marbre de Carrare (…), statues en bronze français, sol en pierres portugaises formant une mosaïque et collées avec de la colle de gurijuba (poisson de la région), murs et plafond peints représentant les arts grecs » selon le site officiel du théâtre.

Mise à part l’ostentation, c’est la salle des spectacles proprement dite qui impressionne vraiment. Ornée d’exquis détails décoratifs, elle peut accueillir actuellement 900 personnes.

Asseyez-vous, admirez les éléments de la mythologie gréco-romaine reproduits sur le plafond central, prenez des photos, et si vous avez la chance que votre visite coïncide avec une répétition de l’orchestre, fermez les yeux, appréciez la musique et imaginez le glamour d’autres temps dans les loges du théâtre. Ensuite, il vous suffit de passer par la grande salle et de quitter les lieux en direction du complexe Estação das Docas.
1

Estação das Docas

Estação das Docas est un espace curieux. Jadis port fluvial de Belém servant à la perfection la florissante industrie du caoutchouc, il est aujourd’hui transformé en complexe de loisirs, à l’instar de ce qui s’est produit dans d’autres villes, notamment européennes, qui ont reconverti d’anciennes zones portuaires en espaces urbains privilégiés.

Le complexe Estação das Docas se trouve sur les berges de la baie de Guajará et réunit « trois entrepôts » ayant des centres d’intérêt différents : un de ces espaces présente des boutiques de vêtements et d’artisanat régional, un autre est dédié à la gastronomie (certainement le plus recherché, en particulier le week-end) et le troisième est réservé aux salons et expositions.

En fin d’après-midi, après avoir passé la journée à visiter les attractions de Belém, il n'y a rien de mieux que de s’arrêter pour se reposer, s'asseoir et déguster une bière glacée avec le fleuve en toile de fond et le soleil à l'horizon. Ou bien manger une glace chez le glacier Cairu, en goûtant en particulier les saveurs amazoniennes (noix du Brésil et cupuaçu, ça vous tente ?). Croyez-nous, ça en vaut la peine !
1

Île de Marajó

S’il est vrai qu'elle ne se trouve pas dans la ville, une visite à l’île de Marajó est une expérience incontournable qui complètera idéalement votre séjour à Belém. Cette île est un havre de paix et de tranquillité, indispensable après quelques jours passés dans le tohu-bohu de la capitale de l’État de Pará.

Là, vous pourrez mieux connaître la magnifique céramique de l’île, vous promener dans des fermes comme celle de São Jerónimo, profiter de plages splendides et, bien évidemment, goûter le fameux filet de Marajó (viande de buffle accompagnée d’une tranche de fromage au lait de bufflonne). Cette île n'est certes pas super luxueuse mais elle est parfaite pour ceux qui apprécient le plaisir des choses simples. Idéale pour terminer votre voyage.
 
 
Par Filipe Morato Gomes / Alma de Viajante

Trouvez l’inspiration grâce à nos suggestions

Découvrez nos destinations

Villes les plus proches
      Sélectionner la date
      Sélectionner les dates
      J’aime
      Consulter version accessible sur youtube.
      WishList
      Partagez