Je me suis vu refuser l'embarquement

Nous n'avons jamais l'intention de vous déranger. Cependant, en raison de divers facteurs tels que les exigences opérationnelles ou la surréservation commerciale, nous ne pouvons parfois pas vous accueillir même si vous avez une réservation confirmée. Par exemple, il peut y avoir un vol pour lequel nous devons remplacer un avion plus gros par un plus petit en raison d'un problème de maintenance, ce qui entraîne une diminution du nombre total de sièges.

Dans ces cas limités, nous demandons d'abord des volontaires, offrant une compensation à ceux qui choisissent volontairement de voler à une heure ou une date ultérieure. S'il n'y a pas assez de volontaires, notre système de réservation sélectionne le nombre de passagers nécessaires pour un refus d'embarquement en fonction des priorités d'embarquement. Cette section explique vos droits en tant que client, en vertu des Droits de protection des passagers aériens, et ce à quoi vous avez droit si l' embarquement vous est refusé.

Communiquer avec vous
    Si l'embarquement vous est refusé, nous vous fournirons toujours une confirmation écrite pour toute compensation que vous pourriez être admissible à recevoir.
Détermination de l'éligibilité à l'indemnisation
    Il est important de noter que l'éligibilité à l'indemnisation et le montant que vous pouvez recevoir en cas de refus d'embarquement sont basés sur :
    • La raison pour laquelle l'embarquement vous a été refusé et si cela était sous notre contrôle ou pour des raisons de sécurité.
    • La durée de votre retard d'arrivée à votre destination finale.
    • Autres facteurs clés d'éligibilité.