Résultats
Villes les plus proches
    J’aime
    Consulter version accessible sur youtube.
    WishList
    Partagez
    Contenu

    Varsovie : Un fleuve qui divise l’histoire

    Varsovie :

    Le terme « patchwork » illustre parfaitement la capitale polonaise. À travers les siècles, Polonais, Allemands et Russes, Catholiques, Protestants et Juifs y ont vécu côte à côte. Le paysage urbain comprend des églises gothiques, des forts médiévaux, des immeubles d’habitation soviétiques, des gratte-ciels modernes et des parcs. Au gré des épreuves et des progrès, Varsovie a toujours su se revitaliser et se réinventer.

    La diversité de l’architecture et du design est visible dans ses rues qui marquent des nettes différences entre chaque quartier, apportant une preuve tangible de son passé multiculturel : un peuple composé de Polonais, d’Allemands et de Russes, de religion catholique, protestante et juive croisent leurs chemins. C’est aussi un passé tourmenté, avec des périodes de prospérité interrompues par des crises et des guerres: entre le 17ème et le 19ème siècle, la ville fut envahie par les Allemands, les Suédois et les Français (conduits par Napoleon Bonaparte), qui mit fin à la période de domination russe.

    Lors du dernier grand conflit — la Seconde Guerre mondiale — la ville a été presque entièrement détruite. Sous le régime communiste, plusieurs monuments historiques phares ont été reconstruits, ce qui a permis de récupérer une partie de l’héritage perdu, mais aussi de créer de nouveaux districts inspirés de l’architecture soviétique typique. Lorsque la Pologne est entrée dans l’Union européenne, d’autres couleurs se sont ajoutées à ce « patchwork ». Ainsi jusqu’à ce jour, l’identité de chaque partie est bien marquée par une ligne de partage nette : sur la rive gauche de la Vistule qui coupe la ville en deux, on découvre la Varsovie ancienne et classique. Tandis que la rive droite témoigne de la naissance d’une ville nouvelle.

    La ferveur religieuse des Polonais est évidente par les édifices religieux datant de plusieurs moments de histoire, comme la Cathédrale Saint-Jean, de style gothique, l’église des Jésuites voisine et baroque, ou encore l’église Saint-Alexandre, bâtie sous la domination russe. L’Église de la Sainte-Croix, édifiée au 18ème siècle, présente également un grand intérêt, puisqu’y repose le cœur de Frédéric Chopin, le célèbre pianiste et compositeur franco-polonais qui a marqué la musique romantique du 19ème siècle. Après cette visite, vous pourrez aussi vous rendre au Palais d’Ostrogski, qui accueille le Musée Fryderyk Chopin.

    Sur la Place de la Vieille ville, où les bâtiments anciens ont été reconstruits selon leur conception d’origine du 15ème et du 16ème siècle, Varsovie est plus gothique et médiévale ; et le Château royal, au décor marqué par 18ème siècle, est aussi un monument entièrement reconstruit après la guerre. Au Parc Łazienki, l’une des plus grandes attractions de la ville, vous pourrez profiter de 80 hectares de pure verdure et visiter le palais abritant le Musée royal Lazienki. À proximité, il est aussi possible de visiter le Palais de Wilanów, entouré de jardins italiens, ainsi que le Palais du Belvédère.

    Près de la place Piłsudski se trouve l’un des nombreux espaces verts de la ville : le Jardin saxon du 17ème siècle, connu comme l’un des plus anciens jardins publics au monde. D’ici, nous pouvons rejoindre le quartier le plus proche, appelé « Nouvelle ville » (Nowe Miasto). C’est là que se trouve la Place du marché de la Nouvelle ville, entièrement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut rebâtie à l’identique selon l’architecture du 18ème siècle.

    Plusieurs monuments du centre-ville de Varsovie nous aide à nous familiariser avec l’histoire polonaise et ses principaux protagonistes: la Tombe du Soldat inconnu, sur la place Piłsudski; un monument en mémoire du Soulèvement du ghetto de Varsovie; une statue de Chopin au Parc Łazienki; un monument dédié au scientifique Nicolas Copernic dans le district de Krakowskie Przedmieṡcie; ou le Cimetière juif, l’un des plus grands d’Europe.

    Le « Palais » symbolise la Varsovie reconstruite, d’après-guerre. Aujourd’hui, et depuis l’entrée du pays dans l’Union européenne, la ville est en pleine croissance et mutation.

    Il offre un excellent point de départ pour découvrir la nouvelle Varsovie, fruit d’une renaissance après la destruction. Près du Parc Łazienki précédemment évoqué, vous pouvez visiter le Musée de l’Insurrection de Varsovie, un hommage à l’insurrection de 63 jours contre les nazis en 1944. De l’autre côté, à l’Ouest, vous pouvez aussi visiter le Musée de l’Histoire des Juifs polonais, où vous en saurez plus sur l’histoire et l’identité de ce peuple, mais aussi de ses souffrances durant la Seconde Guerre mondiale, notamment la concentration des Juifs de Varsovie dans le quartier-prison de la ville (le tristement célèbre Ghetto).
    Même si bon nombre de quartiers en périphérie de Varsovie se composent actuellement d’interminables blocs de bâtiments soviétiques gris, un tout nouveau visage de la ville reste à découvrir, principalement sur la rive droite de la Vistule. Traversez le fleuve pour vous rendre dans les quartiers de Praga-Północ (Nord) et de Praga-Południe (Sud), sans aucun lien avec la capitale tchèque homonyme !

    Une fois à Praga-Południe, vous respirez l’air frais du Parc Skaryszewski, connu pour son immense superficie et ses monuments rendant hommage au compositeur polonais Jan Paderewski et aux soldats alliés ayant combattu durant la Seconde Guerre mondiale. Au Nord, nous sommes surpris par la Soho Factory, une ancienne zone industrielle revitalisée par les nouvelles générations de Varsovie — elle accueille aujourd’hui un complexe composé de galeries d’art, de boutiques de designers, de restaurants et de marchés, et offre un point de rencontre à la jeunesse de la ville et à sa classe créative.

    D’autres sites d’intérêt vous attendent dans cette zone, tels que des organismes touristiques proposant des visites de hauts-lieux de la guerre froide de Varsovie. Sur le même thème, vous pouvez aussi visiter le Musée du Néon : une institution dédiée à la protection des enseignes lumineuses datant de l’ère communiste en Pologne ! Enfin, si vous souhaitez profiter de la soirée ou sortir en discothèque, il est grand temps de vous diriger au Nord vers Praga-Północ, formidable lieu regorgeant de clubs, de bars et de lieux de concert, idéal pour découvrir le côté bohème de Varsovie !

    Trouvez l’inspiration grâce à nos suggestions

    Découvrez nos destinations

    Varsovie
    Pologne Varsovie
    Famille Culture