Résultats
Villes les plus proches
    J’aime
    Consulter version accessible sur youtube.
    WishList
    Partagez
    Contenu

    Saveurs typiquement portugaises

    Saveurs typiques portugaises

    La façon la plus savoureuse de connaître un pays est de goûter à sa cuisine, et s’il y a un test que le Portugal passe avec succès, c’est bien celui de la gastronomie et du « bien manger ». Cet article fait le tour de quelques-uns des délices gastronomiques typiques du pays que vous pouvez savourer à Lisbonne, à Porto et dans d’autres localités relativement proches de ces villes. Vous prendrez bien quelque chose ?
    Cependant, du Nord au Sud, trois ingrédients entrent obligatoirement dans sa composition : la morue, la pomme de terre et le persil haché. Habituellement servi froid et dévoré en deux bouchées, ce mets délicieux a traversé l’océan Atlantique et a atteint une popularité équivalente au Brésil, où il est servi chaud sous le nom de bolinho de bacalhau.

    Le pastel de Chaves, qui lui vient incontestablement du nord du pays, est un friand en forme de demi-lune constitué d’une pâte feuilletée garnie de viande hachée. La broa de Avintes est également originaire du Nord. Il s’agit d’un pain consistant fait de farine de maïs, délicieux lorsqu’il est tartiné de beurre ou accompagné de rondelles de chorizo,, de farinheira (saucisse de porc épicée à base de farine) et de linguiça (saucisse de porc épicée). 

    L’industrie des saucisses fumées est une grande tradition dans tout le pays. Pour tous ceux qui apprécient ce genre d’aliments, l’Alheira de Mirandela est hautement recommandée. Il s’agit d’une saucisse fumée d’origine juive, à base de viande de volaille et de saindoux, délicieuse lorsqu'elle est frite et accompagnée de légumes à la vapeur, de salade, de frites et d’un œuf frit.La

    francesinha est un mets typique de Porto, également riche en saucisses fumées. Elle consiste en un sandwich garni de linguiça, de saucisse, de jambon et de viande de bœuf et recouvert de tranches de fromage fondu. Les spécialistes affirment que le meilleur de cette bombe calorique est la sauce qui nappe le sandwich. Cuite au four avec des tomates, de la bière et une sauce piquante, c’est divin !
    Les amêijoas à Bulhão Pato est un autre mets savoureux : des palourdes cuisinées avec de l’ail, de l’huile d’olive et de la coriandre. Ce plat typique originaire de la région littorale centre est incontournable et spécialement délicieux en entrée et/ou comme en-cas accompagné d’une bière.

    La morue est également cuisinée dans tout le pays à partir de recettes portant le nom des régions où elles ont été créées. Le bacalhau à minhota en est un bel exemple ; dans cette recette, les morceaux de morue sont frits dans la même huile où sont cuites les frites qui l’accompagnent.
    Le plat lisboète iscas com elas en est un bon exemple : tranches de foie de porc marinées dans du vin blanc et du vinaigre puis frites dans du saindoux et accompagnées de pommes de terre bouillies. Dans le nord du pays, les typiques tripas à moda do Porto ne sont conseillées qu’aux personnes courageuses, car cette recette créée il y a 600 ans utilise les boyaux de plusieurs animaux.

    Autre bon exemple de la « solide » cuisine du nord : les rojões à minhota. Il s’agit de côtelettes de porc sans os mais grasses, accompagnées de riz sarrabulho ou de purée sarrabulho, tous deux cuits dans du sang. Le porc est aussi le principal ingrédient de la feijoada à transmontana, dont la recette originale issue de Candedo utilise la chair du porc, des oreilles jusqu’aux pieds. Originaire de la ville d’Aveiro, cette confiserie se compose d’une pâte en forme de coquille qui renferme une crème très sucrée. Les œufs apportent aussi leur belle couleur jaune aux pastéis de Belém de Lisbonne, aux queijadas (tartelettes au fromage frais) de Sintra et aux tortas (gâteaux roulés) de Azeitão (typiques de la région de Setúbal).


    Les desserts d’origine monastique à déguster à la cuillère sont aussi sucrés, délicieux et riches en œufs. Parmi eux, on trouve le pão-de-ló (gâteau de Savoie) d'Alfeizerão (de la région d’Alcobaça), la sericaia de l’Alentejo, encore plus délicieuse si elle est accompagnée de prunes d’Elvas et le pudim Abade de Priscos, un pudding typique de Braga préparé avec un ingrédient insolite : le lard.
    L’importance de la gastronomie portugaise, savoureuse et variée, a été reconnue par le Parlement national en 2015, qui a instauré le dernier dimanche du mois de mai comme Journée nationale de la gastronomie portugaise. Cette reconnaissance s’ajouta à l’inscription du régime méditerranéen au titre de Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2013.

    Trouvez l’inspiration grâce à nos suggestions

    Découvrez nos destinations

    Porto
    Portugal Porto
    Culture Vie nocturne Idylle
    Lisbonne Lisboa Image
    Portugal Lisbonne
    Famille Culture Vie nocturne Idylle